L’exRN2 encore trop dangereuse à traverser

Localisation des 2 derniers accidents

Localisation des 2 derniers accidents

Le 11 mai dernier, un monospace roulant à vive allure en direction du Bourget a décollé au carrefour PVC/Râteau pour venir s’écraser dans les barrières du refuge piéton. Heureusement personne n’y attendait pour traverser à cet instant. La conductrice, choquée, s’en est sortie indemne. La police, prévenue par le barman de l’Europe qui a assisté à l’accident est venue constater les dégâts.

Cette semaine, mercredi vers 14h, c’est une femme, parent d’élève de l’école Paul Doumer, qui a été renversée par un scooter sur le passage protégé situé au niveau de la rue Colbert. Blessée aux jambes et au visage, elle a été évacuée par les pompiers vers l’hôpital. Ses blessures ont nécessité une vingtaine de points de suture.

Des traversées aux risques et périls des plus fragiles. Pas normal.

Ces deux accidents, derniers d’une liste qui ne cesse de s’allonger, montrent que les aménagements réalisés récemment par le Conseil Général et la présence d’agents communaux qui surveillent les traversées aux sorties d’écoles ne suffisent pas à garantir la sécurité des piétons.

Il s’agit désormais de faire ralentir le flux des véhicules dont la vitesse est trop souvent excessive. Il s’agit également de faire respecter la signalisation tricolore qui semble optionnelle à de nombreux automobilistes et conducteurs de deux-roues motorisés.

Les équipements de contrôle ont un effet qui n’est plus à démonter. Si la sécurité des plus fragiles nécessite l’installation de radars de contrôle de vitesse ou de passage au rouge, alors il faut en installer, et vite !

La fuite, le retour (IV)

Les infos frâiches du jour par la RATP, sans toutefois une date de fin de chantier et/ou de reprise du trafic :

A ce jour, jeudi 29 mars 2012, la RATP a commencé à intervenir sur la zone de travaux au niveau de la station du tramway T1 « Géo André ». Plusieurs étapes vont précéder la pose de la nouvelle plateforme de tramway : la remise en état du sous-sol avec notamment la protection des fouilles qui consiste en la pose de parois en acier pour protéger le terrain et éviter un affaissement de la plateforme.La RATP a souhaité intervenir au plus tôt malgré le fait que Véolia n’ait pas encore terminé ses travaux et procède encore à des interventions sur le terrain. La RATP mène donc ses travaux concomitamment à ceux de Véolia.

A la question de la suspension du trafic sur autant de stations :

Le trafic de la ligne T1 a donc été interrompu entre les stations « La Courneuve – 8mai 1945 » et « Gare de Saint-Denis RER », l’exploitation en deux tronçons n’étant pas envisageable du fait de l’impossibilité d’acheminer les rames jusqu’au site de maintenance de Bobigny, où elles sont entretenues quotidiennement.

Sur les moyens humains mis en place pour faire fonctionner tout ce joyeux bord#l : Lire la suite

La fuite, encore la suite (mais pas la fin!)

Compilation à jour, vérifiée et véridique des informations pêchées ici et là sur la fuite du 6 mars avenue Jean Jaurès (blogueurs LC4R, riverains, Stéphane Troussel, RATP, LC Infos) :

  1. JOUR J – mardi 6 mars > une importante canalisation d’eau s’est rompue au carrefour de l’avenue Jean Jaurès et de la rue Molière au niveau de l’arrêt Géo André du T1. L’eau a envahi la chaussée et les voies du tramway àla station Géo André en entraînant avec elle une grande quantité de sable du sous-sol. La police a interrompue la circulation rue Molière et avenue Jean Jaurès en direction des Quatre Routes, et la RATP a mis en place un service de bus de remplacement. Cette situation devrait durer au moins jusqu’au mercredi 7 mars.
  2. JOUR J+2 – jeudi 9 mars > toujours pas d’informations complémentaires. Comment la fuite est-elle arrivée? Qui en est reponsable et pourquoi? Quelles conséquences à court ou moyen terme (arrêt du tram etc.)? Un grand nombre d’inconnues sans réponses…
  3. JOUR J+ 5 – dimanche 11 mars > Stéphane Troussel, Premier Vice-président du CG93, réagit sur son blog et fournit des informations complémentaires. Il confirme que la société SOBECA a perforé une canalisation de Veolia :  » Les conséquences de cet accident sont lourdes et les dégâts occasionnés en sous-sol conséquents. C’est pourquoi ils ont conduit les services du Conseil général à décider de la fermeture de l’ex-RN186 (avenue Jean Jaurès) dans le sens Saint-Denis vers Bobigny, un affaissement de la voie étant à craindre en raison de l’énorme quantité d’eau qui s’est répandue, (…) entre le carrefour de l’A86 au niveau de la rue Rateau jusqu’à la rue Danton. » Les délais de ces désagréments n’ont pas pu être préciser. Lire la suite

La rue est barrée ? Et bien barre-toi!

A la demande de l’AC4R a eu lieu le 19 janvier dernier une réunion avec Stéphane Troussel, Premier vice-président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis et conseiller général de La Courneuve et les équipes techniques chargées du projet du PDU des 4 Routes (lire l’article détaillé ici).

Lors de cette réunion et lors des derniers comités de voisinage aux 4R, le difficile sujet des itinéraires de délestage et du phasage exact des travaux avait été abordé avec insistance… car oui, on aurait bien aimé savoir à quel moment on ne pourrait plus traverser l’avenue PVC, ni aller chercher notre pain sans des bottes de randonnée et je ne parle même pas de ceux qui découvrirons tout à fait par hasard que leur voiture ne rentrera pas dans leur garage le soir venu (s’ils arrivent à rentrer chez eux, ce sera déjà pas mal !).

Futile pour certains, trivial pour d’autres … personne ne semble pressé ni ne se sent concerné. A part les riverains semble-t-il (c’est marrant, mais j’ai cru comprendre que nos élus étaient nombreux à habiter dans le quartier pourtant…).

Je refais l’histoire vite fait bien fait : Lire la suite

Racket Parking Lénine : Stéphane Troussel réagit

Suite aux nombreuses remarques reçues tant que le compte Facebook de LC4R | Le Blog que sur ce blog en direct, Stéphane Troussel a été le premier parmi nos élus à réagir au problème de racket rencontré sur le parking Lénine.
Lire la suite

Carrefour du 8 mai : le CG dialogue avec l’AC4R

Réunion au Conseil Général, le 19 janvier 2012.

Le 19 janvier dernier, des membres de l’Association des Citoyens des Quatre Routes ont été reçus au Conseil Général afin de discuter du réaménagement du Pôle de Déplacements Urbains des Quatre Routes. Nous remercions le Conseiller Général de La Courneuve, Stéphane Troussel, d’avoir permis cette rencontre.

Cette réunion nous a permis de mettre des visages sur le projet et de bien comprendre  ses enjeux et ses contraintes.
Nous avons pu porter à la connaissance des responsables du projet nos observations issues de notre pratique quotidienne du quartier, et nous leur avons fait part de nos suggestions.

Lire la suite