L’arbre qui cache la forêt

Ce blog s’est souvent fait l’écho de la « disparition » de la végétation courneuvienne, notamment sur le quartier des 4 Routes.

Ainsi des arbres centenaires des espaces verts de la Maison des Jeunes Guy Moquet (lire ici). Mais aussi des arbres bordant la nationale 2 (avenue Paul Vaillant Couturier – sud en particulier) qui disparaitront, semble-t-il, avec les travaux du Pôle de Déplacement Urbain (PDU) que constitue la place du 8 mai 1945 et ne seront pas remplacés (un oubli fortuit du Conseil Général nous a-t-on dit!!).

Une lecture un peu attentive du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la Ville nous apprend toutefois ceci : « Les plantations existantes doivent être maintenues ou remplacées par des plantations équivalentes. Tout arbre abattu doit être remplacé par un arbre d’une essence et d’un développement équivalent, sauf en cas d’impossibilité du fait de la configuration de l’unité foncière. »

Ainsi donc la Mairie se trouve dans la plus parfaite illégalité et en total porte-à-faux avec son propre PLU lorsqu’elle ne remplace pas les arbres de Guy Moquet.

Quand au Conseil Général de la Seine Saint-Denis, nous serons attentifs à ses actions sur le peu d’arbres qui bordent la Nationale 2…

 

La Mairie abandonne Alexis…

Après l’opération Le Jardin d’Alexis menée en juillet dernier par AC4R pour mettre en lumière auprès des habitants et des services municipaux l’abandon d’un certain nombre de terrains sur la Ville, l’association avait adressé un courrier à Gilles Poux pour lui demander quelles étaient les intentions de la Ville sur ce sujet (voir notre article Le Jardin d’Alexis ici).

A ce jour, et pour ne pas changer, aucun retour

Il est toutefois intéressant de voir qu’après de nombreuses sollicitations , tant en comités de voisinage, qu’à travers cette opération Jardin d’Alexis, la Mairie lance sa Charte des Jardins Partagés… sans consultation véritable des habitants (pour changer!). Nous verrons donc samedi 13 octobre le résultat du travail des consultants de MuseD.T et vous tiendrons informés de ce que cette réunion a apporté à ceux qui aimeraient pouvoir voir plus de jardins partagés sur la Ville.

Un moment convivial avec les riverains du quartier le 17 juillet 2012

Nouvelles caméras de surveillance

Le Conseil municipal du 26 juin devait délibérer sur une demande de subvention au FIPD (Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance) pour installer trois nouvelles caméras de surveillance.

Sur les trois, deux doivent être installées aux Quatre-Routes, l’une à hauteur de la Maison du peuple Guy Môquet (avenue Paul Vaillant-Couturier) et l’autre vers la rue de Bobigny, en plus de celles déjà existantes. Ces endroits auraient été identifiés comme lieu de repli des délinquants agissant autour de la place du 8 mai 1945.

Le terme de « vidéoprotection » utilisé par la Ville est trompeur. Une caméra permet d’espérer identifier un délinquant, mais elle n’empêche pas son geste. Ce terme a été introduit par la société ICADE Suretis qui fait des études sur la vidéosurveillance… mais aussi vend leur installation. Quant au bilan de l’action des caméras, le rapport promis depuis un an et re-promis par la maire-adjointe se fait toujours attendre.

L’extrait du compte-rendu de la séance du Conseil Municipal du 26 juin dernier rend compte des débats et du vote.

A noter la curieuse réponse du Maire qui fait état de l’embauche de deux policiers municipaux… alors que ces postes créés en 2008 n’ont jamais été pourvus !

Fontaine, je ne boirai pas ton eau.

Sur la page d'accueil du site sedif.com ©SEDIF

Le Syndicat des Eaux D’Île de France dépense beaucoup de nos deniers en affiches et en spots radio pour que nous préférions l’eau qu’il amène à nos robinets à celle vendue en bouteille. Bien qu’il en soit vice-président, l’eau de qualité irréprochable du SEDIF ne semble pas être au goût de notre Maire, Monsieur Gilles Poux. En effet, la mairie de La Courneuve est équipée de fontaines, alimentées par de grosse bouteilles d’eau en plastique livrées par camion.

Campagne 2004-2005 ©SEDIF

Au delà de l’exemplarité et de la cohérence qui voudrait qu’un élu s’applique à lui-même ce qu’il recommande aux autres, ce choix a un coût : cette année le budget réservé à la société Château d’Eau qui fournit le palais représente la coquette somme de 10 000€ (compte rendu de la séance du Conseil Municipal du 22 septembre 2011), de quoi se payer 2,5 millions de litres d’eau du robinet du SEDIF… Lire la suite

Stationnement payant à La Courneuve. Pour ou contre?

Le stationnement est un sujet ô combien épineux dans notre belle ville de La Courneuve. Au-delà des récurrents problèmes d’épaves, les incivilités en tout genre des conducteurs et le stationnement dit parasite (les gens qui garent leur voiture à proximité des transports en commun pour aller travailler) pourrissent depuis trop longtemps la vie des habitatns du quartier. Les rares interventions de la Police Nationale et des ASVP n’ont, jusqu’à maintenant, pas réussi à régler ce problème.

Mais lors des derniers Comités de voisinage, le Maire a annoncé avoir pris la décision de rendre le stationnement payant sur certains quartiers de la Ville (centre ville, gare, Quatre Routes). Il a précisé qu’il s’agissait d’une  » décision politique « , finale et ferme, dont les modalités de mise en place (périmètre, prix, tarif résidentiel etc.) seraient discutées lors du Conseil Municipal du 26 juin (il semble cependant que ce sujet n’ait finalement pas été abordé). Les choix définitifs la Ville seront présentés aux comités de voisinage cet automne.

Pour ou contre le stationnement payant à La Courneuve?

Sur un sujet où l’expertise du riverain est inestimable, la concertation en comité de voisinage ou par toute autre méthode aurait du précéder la délibération municipale et les arrêtés.

A défaut, trois voix de Courneuviens s’élèvent pour ouvrir le débat en thèse, antithèse et synthèse! Lire la suite

Le Jardin d’Alexis

L’Association des Citoyens des Quatre Routes a mené dimanche 15 juillet au matin une opération éphémère autour du terrain situé derrière le Super U, à l’angle de l’avenue Jean Jaurès et de la rue Alexis le Calvez, pour attirer l’attention sur l’état d’abandon de cet espace.
En effet, cet endroit est tantôt utilisé comme parking sauvage, tantôt comme lieu de stockage de conteneurs, voire  comme décharge d’ordures ou pour permettre aux chiens de faire leurs besoins.

SOS au 30 rue Guy Moquet !

Petit rappel des faits: le propriétaire de cette adresse, certainement soucieux d’apporter une réponse à la crise du logement, a transformé ses 2 garages en lieux d’habitation (pas moins de 18 boites aux lettres…). La municipalité s’était constituée partie civile contre ce marchand de sommeil, et le procureur de la république avait demandé 18 mois de prison dont 12 avec sursis et 30 000 € d’amende (Regards du 24 Mars au 6 Avril 2011, page 6).

  Lire la suite

Être citoyen à La Courneuve, c’est quoi ?

Le programme des Comités de voisinage

Les prochains Comités de voisinage sont programmés cette semaine, mercredi 23 à Anatole France et jeudi 24 à Guy Môquet pour le quartier des Quatre Routes. Au programme, la citoyenneté :

« Favoriser la citoyenneté est un des quatre engagements réaffirmés à l’occasion des Tremplins citoyens de novembre 2011 par le maire, Gilles Poux, et la majorité municipale. »

Être citoyen à La Courneuve, c’est quoi ? L’Association des Citoyens des Quatre Routes a sa petite idée sur la question, et participera bien évidemment à la discussion.

L’Association des Citoyens des Quatre Routes, en la personne de son président comparait devant la Justice après la plainte déposée par le Maire et la ville de La Courneuve.

L’affichage humoristique réalisé avenue Paul Vaillant-Couturier en septembre dernier qui avait pour but d’attirer l’attention du public sur l’état déplorable du trottoir le long du stade Daniel Fery n’a pas été du goût de Gilles Poux. Le Maire a porté plainte pour de prétendues injures publiques. Lire la suite

Mahomet vient à la montagne : visites de quartier par les élus!

Après les comités de voisinage, voici venu le temps des visites de quartier : « pour voir sur place ce qui va et ne va pas, pour faire part de vos avis, préoccupations et propositions. »

Ne manquons pas ce rdv incontournable… car aux 4R, l’on nous honore de 3 visites pas moins ! Ce sera l’occasion (la énième) de montrer nos problèmes ou nos fiertés.
A vos baskets donc!

En rouge les itinéraires des prochaines visites du Maire. En noir l'itinéraire du petit tour du quartier de l'AC4R avec les services de la Mairie du 29 novembre dernier.

Jeudi 10 mai – Quartier Quatre-Routes/Rateau
Rendez-vous, à 17h, à l’angle de l’avenue Paul-Vaillant Couturier et de la rue Jean-Pierre Timbaud. Itinéraire : rue Jean-Pierre Timbaud, rue Maurice Lachâtre, rue Garibaldi, rue Lavoisier, rue Marcelin-Berthelot, av. Lénine, carrefour des Quatre Routes.
Le document de présentation de la Mairie est accessible ici.

Vendredi 11 mai – Quartier Quatre-Routes/Anatole-France
Rendez-vous, à 14h, à l’école élémentaire Anatole-France. Itinéraire : rue Anatole-France, allée des Marguerites, allée des Mimosas, allée des Primevères, rue des Prévoyants, rue Rabelais, rue Anatole-France, av. Paul-Vaillant-Couturier, rue de Bobigny.
L
e document de présentation de la Mairie est accessible ici. 

Mercredi 23 mai – Quartier Quatre-Routes/Rateau (le retour !)
Rendez-vous, à 15h, à la villa des Iris. Itinéraire : rue Lepilleur, Voltaire, du Docteur-Roux, avenue Jean-Jaurès, Villa Fontaine, cité Anatole-France.
Le document de présentation de la Mairie est accessible ici.

Le compte rendu du petit tour du quartier de l’AC4R avec les services de la Mairie du 29 novembre dernier est à relire ici. Nous attendons toujours les réponses promises il y a presque…6 mois !