Nouvelle crise dans la majorité municipale

Lors de sa réunion ce jeudi à 19h30, le Conseil municipal de La Courneuve devra se délibérer sur le maintien ou pas dans ses fonctions de maire-adjoint de Laurent Thibaut.

Voir le projet de délibération.

En effet, Gilles Poux lui a retiré sa délégation de maire-adjoint fin octobre. Étonnamment, il propose de maintenir Laurent Thibaut dans sa fonction de maire-adjoint (défrayé 1831,34 euros par mois ?) mais sans délégation ! Défrayé sans raison ?  Nous ne pourrions imaginer cela de cet élu absent des dernières réunions de concertation dans notre quartier.

Laurent Thibaut présidant un comité de voisinage à la boutique de quartier des Quatre Routes en 2010.

Ses délégations vont-elles être attribuées à un autre élu ou resteront-elles exercées par un Maire qui concentre déjà de nombreuses attributions municipales (Citoyenneté et lutte contre les discriminations, Rénovation urbaine), sans compter sa vice-présidence de Plaine commune en charge de la rénovation urbaine et de la politique de la ville. Voilà qui sentirait bon le centralisme démocratique pour celui est aussi vice-président du SEDIF !

Après la démission en 2010 de la conseillère municipale déléguée Leila Azouz, puis celle en 2011 de Khaled Benlafkih de sa fonction de maire-adjoint à l’urbanisme, voici une nouvelle crise dans une majorité municipale désunie.

Les élus Lutte ouvrière, membres de la majorité municipale, votent plus souvent contre les délibérations du Maire que toute l’opposition réunie ! Une première adjointe qui ne vote pas une délibération concernant son quartier. Des conseillers municipaux indociles (Anthony Couteau-Russel). Des éclats de voix de Laurent Santoire se présentant comme un « vrai communiste » par opposition à ses confrères du Conseil municipal. Qu’elles doivent être longues ces six années de mandat…

Au fait, la délibération soumise au vote n’explique pas les raisons du retrait de délégation à Laurent Thibaut, élu passé successivement du PS au MRC puis au MARS puis au Parti de gauche (avant la reprise en main de sa section locale par des proches du PC).

Peut-être que les débats du Conseil municipal apporteront des éclaircissements sur les raisons de fond, celles qui intéressent vraiment la ville et ses habitants, opposant Monsieur Thibaut au Maire.

4 réflexions au sujet de « Nouvelle crise dans la majorité municipale »

Les commentaires sont fermés.