Concertation « à la Charte »

L’absence de concertation est la marque de la politique locale. Qu’il s’agisse de petits chantiers ou de grands travaux, les citoyens sont systématiquement tenus à l’écart.

En avril 2015, l’Association des Citoyens des Quatre-Routes relatait comment les habitants avait été consultés à l’insu de leur plein gré concernant l’Îlot du Marché, et de quelle manière la SEM Plaine Commune et la municipalité s’arrangeaient avec la réalité.

Dernier exemple en date, en octobre 2015, lorsque le projet de HLM de la rue du Président Wilson a été présenté aux habitants du quartier : la question de la concertation a été une nouvelle fois soulevée par l’AC4R. Le maire de La Courneuve avait alors justifié son absence par le caractère privé du projet, le promoteur étant la Société Anonyme HLM de la Plaine de France.

Ce que Gilles Poux omettait de préciser, c’est que la ville de La Courneuve est un partenaire historique de la société, qu’elle en est actionnaire, et qu’elle siège à son Comité d’Administration ! Cette situation privilégiée lui permettait donc au minimum d’exiger une phase de concertation.

Le projet

Le projet de la SAHLM Plaine de France à l’angle des rues Marcelin Berthelot et du Président Wilson

Sont ainsi sortis de terre, pêle-mêle, la résidence le Bellevue, l’Îlot des pointes, ou le projet Toit et Joie sur l’ancien site Prévôt-Cartier…sans que les habitants du quartier n’aient eu leur mot à dire.

Ce triste constat avait été partagé et communiqué lors de la réunion du Bureau Comité de voisinage du quartier en avril 2015. La proposition citoyenne de réfléchir à des modalités de concertation n’avait malheureusement pas trouvé d’écho du côté des instances municipales.

Puis discrètement, en juin dernier le Conseil municipal a voté une « Charte de concertation des habitants sur les transformations urbaines ». Si si. Vous l’ignoriez ? Normal. Lire la suite

Mission Caracas !

Le compte-rendu du Conseil municipal du 30 septembre dernier nous apprend que la Ville de la Courneuve a adhéré à une association nommée le Laboratoire International pour l’Habitat Populaire (LIHP).

Extrait du compte rendu

Extrait du compte-rendu du Conseil municipal du 30 septembre 2015

Dans un billet intitulé Mission Carracas, l’association relaie sur son blog une escapade d’une semaine au Venezuela à laquelle participaient une petite délégation de la mairie de La Courneuve.

Mmes Corinne Cadays-Delhome, et Marjolaine Mock Joubert, respectivement 6ème adjointe et collaboratrice du Maire de La Courneuve, ont assisté au séminaire international « Villes écosocialistes: du développement durable à la révolution urbaine » co-organisé par l’association dans la capitale vénézuélienne. Lire la suite

Îlot du marché : de la concertation à la consternation.

Le projet d'aménagement de l'ilot du marché aux Quatre Routes.

Le projet d’aménagement de l’ilot du marché aux Quatre Routes.

Présenté mercredi dernier aux habitants du quartier, voilà enfin dévoilé le fameux projet d’aménagement de l’îlot du Marché des Quatre Routes !

Par pure politesse, les commentaires et les questions des Courneuviens présents lors de cette soirée ont été écoutés:

Mais l’heure n’était pas à la discussion, car le projet est bel est bien ficelé, et cela soit-disant en concertation avec les habitants.

Et c’est ce dernier point qui nous interroge très fortement. Car si nos élus estiment que les Courneuviens ne sont dotés, ni de mémoire, ni de bon sens, ni de goût, intéressons-nous à ce qu’il nous reste : nos droits.

CONCERTÉS A L’INSU DE NOTRE PLEIN GRÉ ?

Le Dossier d’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique indique à propos du projet:

Extrait de la page 2 du Dossier d’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique

Les habitants et les associations du quartier seraient donc associés depuis des années à un projet qu’ils n’ont découvert que la semaine dernière? Ça ne serait pas la première fois (voir les cas de l’école Angela Davis et du square Guy Moquet).

Déjà en juin 2011, nous alertions ici les habitants du quartier, car contrairement à ce qui figure ci-dessus, il n’a jamais été question de concerter qui que ce soit. Lire la suite

Marché de dupes aux Quatre-Routes (mise au point)

L’Association des Citoyens des 4 Routes cherche toujours à comprendre comment fonctionne le marché de La Courneuve et quels sont les liens qui unissent depuis 35 ans la municipalité de La Courneuve à la société Lombard et Guérin.
La bonne nouvelle c’est qu’elle ne cherche plus toute seule…quelques explications :

Une patience bien mal récompensée

Il aura finalement fallu 5 mois et bien des péripéties pour que le Conseiller municipal délégué à la vie du marché rencontre des membres de l’association; c’était le 21 octobre dernier. Malheureusement, nos préoccupations concernant le fonctionnement du marché n’ont pas été apaisées.
Un mois plus tard, les réponses à nos question et le compte-rendu promis se faisant toujours attendre, l’AC4R a donc décidé de saisir l’autorité compétente en la matière : la Direction Départementale de la Protection des Populations de Seine-Saint-Denis (DDPP).

Une visite conjointe a donc eu lieu vendredi dernier en compagnie d’agents du Pôle Services – orientation des litiges contractuels de la DDPP, qui ont pour mission de vérifier la bonne application de la réglementation par les prestataires de service.

Les bruits qui courent

Même s’ils se sont plus inquiétés des conditions de travail des commerçants que de la qualité de la marchandise, la venue de ces inspecteurs de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes a naturellement suscité des interrogations.
Et on peut comprendre la réaction de certain commerçants, à qui on agite régulièrement la menace d’une fermeture du marché pour faire taire leurs revendications qui se multiplient depuis le déménagement. Un exemple parmi d’autres de la gestion périlleuse de ce service public.

Extrait de l'expo SuperPoses de l'AC4R

La façade du marché des 4 Routes à La Courneuve – extrait de l’expo SuperPoses de l’AC4R

L’AC4R œuvre depuis des mois pour que lui soit expliqué cette gestion qui se fait à la fois au détriment des riverains et des commerçants et qui, à terme, menace un marché qui est aussi ancien que le quartier des 4 Routes.
La visite de la DDPP sera certainement à l’ordre du jour de la Commission consultative des marchés prévue demain. Nous veillerons particulièrement à ce que ne soit pas attribué d’autres intentions à l’association que celle exposée ici.

Un avenir en point d’interrogation

L’activité du marché est très fragilisée, et la conjoncture n’explique pas tout.

  • Quelles actions la municipalité envisage-t-elle pour rétablir l’équilibre commercial local qu’elle a contribué à bouleverser en déménageant précipitamment le marché ?
  • Va-t-elle enfin mettre en œuvre un contrôle de la délégation du service public du Marché des 4 Routes qui garantisse une cohabitation apaisée de l’activité commerciale avec les autres composantes du quartier ?

À suivre…

AC4R // Forum des associations

L’AC4R tiendra un stand lors de l’édition 2014 du Forum des Associations de La Courneuve. Venez nombreux nous rencontrer !
Nous y présenterons entre autre :
- des cartes d’itinéraires cyclables autour des Quatre Routes
- une exposition de photos « SuperPoses »
- les premiers goodies AC4R en édition limité (coques pour smartphones et sacs en toile)
forum-asso-2014

Pour rappel, voici l’agenda de cet évènement :
- Vendredi 5/9, 19h-21h :
Début du Forum des associations, avec un débat  »Le Bénévolat, où va t-on » en salle des fêtes à la Mairie.
- Samedi 6/9, 14h-18h :
Forum des associations sur la place de la Fraternité.

Marché de dupes aux Quatre-Routes (suite)

La gestion du marché des 4 Routes fait régulièrement l’objet d’articles sur ce blog, ici, , , , ou encore .

Jour de marché aux Quatre Routes de La Courneuve.

Jour de marché aux Quatre Routes de La Courneuve.

Cette fois-ci l’Association des Citoyens des 4 Routes a souhaité entrer dans le détail des liens qui unissent depuis 35 ans la municipalité de La Courneuve à la société Lombard et Guérin, après avoir été sollicitée par un riverain de l’avenue Paul Vaillant Couturier.

En 2005 déjà, le Président de la Chambre Régionale des Comptes d’Ile de France adressait au Maire un courrier décrivant la situation en ces termes: L’application du contrat conclu entre la Ville et son délégataire soulève des difficultés tenant au non respect par ce dernier de certaines de ses obligations et, sur un plan financier, un déséquilibre au détriment de la commune. Tout un programme.

Extrait du rapport de la Chambre Régionale des Comptes d'Ile de France sur la gestion de La Courneuve

Chambre Régionale des Comptes d’Ile de France (2005)

Pour rappel, en 2013 notre commune, auto-proclamée « zone de défense des services publics » a réitéré le choix de confier la gestion du marché au même délégataire pour 10 ans supplémentaires, suivant le principe de la Délégation de Service Public (DSP).

Cette délégation est régie par un contrat qui fixe les obligations de la commune d’une part, et du délégataire d’autre part. Pour comprendre le fonctionnement du marché -et les dysfonctionnements, tel que le non respect du périmètre-, il est impératif d’avoir accès à ce contrat. La loi française reconnaît à toute personne le droit d’obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration. Ça c’est la théorie. Lire la suite

A lire…

couv-guerisondumonde
Belle rencontre littéraire et sérieuse piste de réflexion pour la rentrée :  LA GUERISON DU MONDE de Frédéric Lenoir, aux éditions Fayard.

Vous voulez voir changer votre quartier et pourquoi pas sortir de cette  fameuse  « crise » qui semble avoir gagné tous les esprits ?  A vous de jouer …

« Soyez le changement que vous souhaitez voir ! » disait Gandhi.

Selon l’auteur Frédéric Lenoir, philosophe, écrivain et directeur du magazine Le monde des religions, « c’est quand la pensée, le cœur, les attitudes de la majorité auront changé que le monde changera (…) La solution doit venir de chacun de nous, appelé à un travail sur soi, à une conversion du regard, à un changement de mode de vie. C’est la somme des nouvelles individualités qui créera une collectivité nouvelle (…) »

Lire la suite

ça BOUGE aux 4 routes !

Jeudi dernier c’était la fête au square Guy Moquet devant la maison du peuple, on célébrait l’abolition de l’esclavage mais aussi la réhabilitation de ce petit parc, une vraie renaissance pour le quartier !

L’occasion de se retrouver dans une ambiance bon enfant très conviviale, jeux de société pour les enfants, atelier maquillage et ballons, foot, buvette et terrasse colorée …

L’opportunité également pour les jeunes du quartier de montrer leurs réalisations: concert de percussions, première scène de l’atelier rap, customisation textile et défilé théâtralisé autour du thème du jour, pas forcément très gai mais on peut noter la qualité du travail de préparation et de réflexion des jeunes de la maison de quartier autour du thème (esclavage moderne et prisons mentales qui aujourd’hui encore nous enferment souvent…)

Bref, belle initiative de la Ville qui après la fête de la musique et les concerts hors les murs du centre culturel Jean Houdremont organisés cette année à la Maison du Peuple apporte un nouvel élan de dynamisme dans le quartier !

On ose espérer que ça n’est là qu’un début et que ce lieu fera bientôt pleinement honneur à l’œuvre titanesque de l’artiste Mentor « la Conquête du bonheur » qu’abrite la maison du peuple, fresque magnifique représentant l’humanité en marche…

fete-guymoquet

Le bac, mention bio !

Jeter ses déchets organiques avec les autres ordures ménagères est une aberration. Pourtant des alternatives existent, et ça n’est pas la première fois qu’on cause compost ici.

Mais une initiative de grande ampleur portée pas le Centre national d’information indépendante sur les déchets (CNIID) viens de débuter pour alerter les pouvoirs publics sur la nécessité de gérer les biodéchets autrement. Le Cniid et les associations partenaires appellent les citoyens à se mobiliser pour le tri à la source des biodéchets au moyen d’une pétition en ligne sur le site de la campagne jeveuxmonbacbio.org et à participer au recensement des initiatives de compostage partagé qui se développent partout en France.

Le concept est très bien expliqué dans cette petite vidéo :

Allez, on signe maintenant ! Ces signatures permettront d’appuyer les propositions du CNIID pour la gestion séparée des biodéchets lors de la Conférence Environnementale à l’automne et pour les élections municipales de 2014.

La joie de vivre ensemble – Fête des voisins à la Cité Râteau

Dans le cadre de la fête des voisins, les associations « Art Concept Project » et « Les amis des ateliers d’arts plastiques de la Courneuve » organisent Dimanche 9 juin de 10h à 21h une manifestation culturelle sur la Cité Râteau, « La joie de vivre ensemble »,  en partenariat avec Plaine Commune Habitat et avec le soutien du Conseil Général.

Vous pourrez découvrir les travaux des élèves des ateliers d’arts plastiques de notre ville, qui envahiront les façades de la Cité Râteau, inspirés des peintures et des gouaches découpées de Henri Matisse.
Par ailleurs, le local de l’atelier ouvrira ses portes pour vous accueillir autour d’une exposition sur « l’art postal » (de 10h à 19h)

Le programme de la journée du dimanche 9 :

  • A 16h « Raconte moi une histoire » Concours de la plus belle histoire d’humour
  • A 18h Lancé de ballons « Mes voeux – souhaits libres dans le ciel »
  • A 19h Un buffet cocktail sera organisé dans l’espace jardin à proximité de l’atelier, ouvert à tous.

Un parcours en couleur : accès libre au public pendant toute la semaine du dimanche 9 au 16 juin 2013 à l’espace de la Cité Râteau (Rue Râteau - rue Albert Duludet et jardin)

Cité Râteau : Au 162, rue Râteau, et les espaces entre la rue Râteau – rue Albert Duludet et jardin. Dans le quartier des Quatre Routes (M° La Courneuve 8 Mai 1945)