Travaux du marché : Une Courneuvienne révoltée

Riverains des travaux du futur marché des Quatre-Routes nous subissons depuis le début des travaux de démolition de nombreux désagréments, et malgré nos alertes, rien n’est fait pour intervenir sur ces nuisances et faire cesser le bruit la nuit.

Vue en plan de l'ilot du marché (image: Nacarat)

Vue en plan de l’ilot du marché (image: Nacarat)

Voici une liste non exhaustive des problèmes rencontrés par les riverains du 48 avenue Paul Vaillant Couturier:

  • Inondation chez deux copropriétaires lors de la destruction du mur/toit mitoyen (à droite) de notre immeuble (août 2016 à 2 reprises);
  • Entreposage sauvage des câbles électriques de l’ancien marché sur l’auvent de notre immeuble ; ils y sont restés plus de 6 mois malgré nos remarques et demandes jusqu’à provoquer une inondation dans le commerce du rez-de-chaussée alors que l’étanchéité du auvent a été refaite il y a moins d’un an…
fils-electriques-deposes-auvent

Entreposage sur l’auvent du 48 avenue Paul Vaillant Couturier.

Lire la suite

Nicolas veut votre avis.

PetitNicolasSempeDans le cadre de ses études de géographie à l’Université Paris1, Nicolas Phan Van Phi a choisi de rédiger son mémoire sur les pratiques et les politiques vélo sur Plaine-Commune et celles de nos voisins d’Est Ensemble.

Ça n’est pas tous les jours que les pratiques cyclistes des Séquano-Dyonisiens intéressent quelqu’un ! Alors que vous pédaliez ou pas, participez à son travail en donnant 5 minutes de votre temps pour répondre à son questionnaire en ligne.

Votre participation lui sera d’une grande aide.

(illustration pour le Petit Nicolas par Sempé)

Marché de dupes aux Quatre-Routes : un service public peut en gâcher un autre.

L’Association des Citoyens des 4 Routes continue de s’intéresser à la gestion du marché d’approvisionnement de La Courneuve. Dans les articles précédents, nous avons documenté ses effets sur la vie des riverains et démontré l’inertie des responsables politiques locaux.
Mais cette situation a des répercussions au delà de la vie du marché et perturbe également les missions de transport public de la RATP.

L'affiche qui averti les voyageurs à l'arrêt La Courneuve - 8 Mai 1945.

L’affiche qui avertit les voyageurs à l’arrêt La Courneuve – 8 Mai 1945.

Des voyageurs qui attendent les bus des lignes 152 et 173 qui ne passeront pas. La scène se répète plusieurs fois par semaine à l’arrêt 8 mai 1945 – La Courneuve. Rares sont ceux qui ont vu l’affichette qui indique qu’en raison du marché, cet arrêt n’est pas desservi.

Un bus de la ligne 152 empruntant le souterrain pour éviter le PDU du 8 mai 1945 !

Un bus de la ligne 152 empruntant le souterrain pour éviter l’arrêt du 8 mai 1945 un jour de marché.

Le 152 ne dessert plus la place du 8 mai 1945 afin d’éviter d’être bloqué dans les embouteillages.

En rouge les arrêts et les correspondances non desservis par le 152 les jours de marché.

En rouge l’arrêt et les correspondances non desservis par le 152 les jours de marché.

Le 173 voit son terminus avancé au Fort d’Aubervilliers, et ne dessert plus les trois derniers arrêts de son itinéraire habituel.

En rouge les arrêts et les correspondances non desservis par le 173 les jours de marché.

En rouge les arrêts et les correspondances non desservis par le 173 les jours de marché.

Les voyageurs de ces deux lignes, subissent des temps de trajets rallongés. Pour les personnes à mobilité réduite, ou accompagnées d’enfants en bas âge avec poussette, certaines correspondances deviennent impossibles avec la ligne 1 du tramway, la ligne 7 du métro et les lignes de bus 607, 609, 610 et 611. Et que dire de l’absence de desserte locale ? Lire la suite

Qu’est-ce qu’on fête ?

On connaissait déjà le goût du Maire de la Courneuve pour les jolies voitures, mais le compte rendu du Conseil municipal de décembre nous apprend qu’il a aussi un faible pour le champagne.

Extrait du compte rendu du Conseil Municipal du 17 décembre 2015

Extrait du compte rendu du Conseil Municipal du 17 décembre 2015

De quoi l’édile se réjouit-il pour envisager d’en commander pour 25,000€, voire 50,000€? Lire la suite

Marché de dupes aux Quatre-Routes (Quand ça veut pas)

Comme vous le savez, l’Association des Citoyens des 4 Routes alerte depuis des mois les autorités sur la dégradation du fonctionnement du marché des Quatre-Routes. Nous nous faisons le relai de l’exaspération grandissante des riverains et de certains commerçants du marché, qui malgré leurs alertes, ne voient pas la situation s’améliorer, bien au contraire.

LA STRATÉGIE DU DÉGOÛT

Nous rapportions dans ce précédent billet les questions posées lors de la réunion de comité de voisinage du 3 novembre. A son issue, M. Yoann Elice (Conseiller municipal) avait promis des réponses.
Deux mois plus tard les réponses promises étaient très attendues par les membres du Bureau du Comité de voisinage. Mais lors de leur réunion du 8 janvier, c’est la politique de la chaise vide qui a été adoptée nos vaillants représentants municipaux !
LC_ChaiseVideDans ces conditions, ces habitants impliqués dans la vie de leur quartier s’interrogent légitimement sur l’utilité de siéger dans ce type d’instance, d’y consacrer leur temps et leur l’énergie alors que les sujets discutés depuis plus d’un an ne trouvent pas écho du côté de la municipalité.

CORRESPONDANCES

Depuis, nous ont été transmis deux récents courriers de M. Stéphane Troussel, Président du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis et Conseiller municipal à La Courneuve.
Nous vous livrons ci-après le contenu de ces courriers.

Lire la suite

Marché de dupes aux 4 Routes (Les bases)

L’Association des Citoyens des 4 Routes souhaite que le marché de La Courneuve retrouve une gestion normale et un fonctionnement pacifié. Pour des raisons qui demeurent inconnues, les responsables politiques locaux, MM Gilles Poux et Stéphane Troussel peinent à user des moyens et du pouvoir dont ils disposent pour réhabiliter ce service public.
Grâce à ce mode d’emploi, l’AC4R veut les aider à passer à l’action!

NOCTURNE

Ça commence très tôt, avant même le dernier métro, les livraisons commencent. Sans considération pour le sommeil des riverains, dès 1 heure du matin, manœuvres, grincements de hayons, transpalettes qui raclent : des poids lourds abandonnent  aux noctambules et aux rongeurs plusieurs tonnes de marchandises sur le trottoir pendant des heures. Pourtant le règlement est clair : ces opérations de déballage ne devraient pas avoir lieu avant 5 heures.

Extrait de l’Article 3-b du Règlement du marché

Cette situation n’est pas conforme aux règles élémentaires d’hygiène alimentaire. Et pourtant, depuis 2011 elle est récurrente sur le marché de La Courneuve.

Lire la suite

Mission Caracas !

Le compte-rendu du Conseil municipal du 30 septembre dernier nous apprend que la Ville de la Courneuve a adhéré à une association nommée le Laboratoire International pour l’Habitat Populaire (LIHP).

Extrait du compte rendu

Extrait du compte-rendu du Conseil municipal du 30 septembre 2015

Dans un billet intitulé Mission Carracas, l’association relaie sur son blog une escapade d’une semaine au Venezuela à laquelle participaient une petite délégation de la mairie de La Courneuve.

Mmes Corinne Cadays-Delhome, et Marjolaine Mock Joubert, respectivement 6ème adjointe et collaboratrice du Maire de La Courneuve, ont assisté au séminaire international « Villes écosocialistes: du développement durable à la révolution urbaine » co-organisé par l’association dans la capitale vénézuélienne. Lire la suite