On a testé pour vous O’Marché Frais (et on a plutôt été déçus…)

000130960_75

Source LSA 2015

Ce nouveau magasin s’annonçait comme le « temple » des produits frais, une sorte de grande surface dédiée aux légumes, viandes et poissons, produits laitiers, etc. La taille du bâtiment (4500 m2 sur plusieurs étages) nous laissait imaginer deux étages entiers dédiés à ces nouveaux produits frais.

Source : ministère

Source : ministère

 

C’est donc dès la semaine de son ouverture en grande pompe – en présence de Carole DELGA, secrétaire d’état du commerce (…) et de la consommation (…) – que l’AC4R a missionné 3 familles témoins pour aller tester ce nouveau commerce pour vous. Voici leurs impressions.


Lire la suite

Elle a testé pour nous : la librairie La Traverse

latraversePour réaliser cet article sur la librairie La Traverse de La Courneuve, l’AC4R a rencontré Christelle, une Parisienne adepte du lieu. Prête a venir jusque dans notre banlieue pour assouvir ses besoins de lecture, nous lui avons demandé ce qui l’avait séduite dans cette institution Courneuvienne…


Christelle
: « J’adore les bouquins. Par facilité et commodité, je me rends dans les Fnacs parisiennes le plus souvent, parfois dans les librairies de quartier. Dans les Fnacs, difficile d’avoir des échanges avec les libraires-vendeurs. Quant aux librairies de quartier, je n’ai pour l’heure pas encore trouvé celle qui me correspond.  Beaucoup de monde ou des libraires déprimés !

Lire la suite

On a testé pour vous : les paniers fermiers a La Courneuve

Plusieurs d’entre vous ont déjà testé les AMAP ou le système de « La Ruche Qui Dit Oui » (http://www.challenges.fr/economie/20130722.CHA2569/vente-directe-du-producteur-au-consommateur-l-amap-au-banc-d-essai.html) mais si chacun est persuadé de l’intérêt de ces modes de consommation alternatifs, ils ne conviennent pas à tous. Parfois à cause de l’abonnement qui est contraignant, ou à cause des quantités, ou de l’obligation d’aller se ravitailler dans une zone desservie… c’est à dire sur Paris, ces systèmes ne sont pas toujours concluants sur le long terme.

Alors l’AC4R a testé pour ses adhérents un nouveau projet de paniers fermier proposé par une jeune et nouvelle association du 19ème arrondissement dénommée KELBONGOO.

  • KELBONGOO propose des produits fermiers (Bio ou Agriculture raisonnée) de Picardie (ils s’éloignent de la ceinture verte autour de Paris pour trouver des prix plus accessibles que ce que proposent les fournisseurs des « Ruches » par exemple) ;
  • Les produits proposés sont variés : fruits, légumes, produits laitiers, viande, volaille, charcuterie, etc. ;
  • On garde le choix des produits, sans abonnement obligatoire : on commande quand on le souhaite et les quantités désirées dans la limite de ce qui est proposé chaque semaine ;

KELBONGOO gère le choix des produits, le traitement des commandes, le transport (ce qui permet de tout concentrer sur un seul trajet) et la distribution dans leur local 19ème.

Une rencontre entre notre association et cette structure a permis de mettre en place un partenariat, qui nous assure, à condition d’avoir suffisamment de commandes et de s’organiser pour les redistribuer entre nous, une livraison globale à La Courneuve.

Nous avons testé une première livraison proposée aux adhérents d’AC4R mi-juillet, dont voici ci-dessous quelques photos et quelques réactions.

Si un nombre suffisant de « consommateurs » et de bénévoles (pour gérer les redistributions dans le quartier) est intéressé, nous pourrions proposer ce système de commande dès la rentrée. KELBONGOO assure des commandes toutes les semaines.

N’hésitez pas à nous écrire pour nous en parler : objet « Commande produits fermiers » sur notre adresse : ac4r93120@gmail.com

Vous en parlez :

« Fraises extra, très fermes, légèrement acidulées, tenant très bien dans le temps »

« Cerises : 10/10 ; on a l’impression d’être au pied de l’arbre et de se servir directement »

« concombre : le gout du vrai concombre, n’étant pas plein d’eau, ça peut dérouter les gens habitués au concombre/flotte »

« Les tomates cerise et autres sont excellentes un vrai goût de tomates. Les champignons même constat, quant au fromage de chèvre affiné il a juste eu un goût de trop peu. »

Panier fermiers à La Courneuve

 

Mise à jour : Kelbongoo a arrêté ses livraisons en point relai et donc à la Courneuve depuis la rentrée 2014. L’AC4R vous tiendra au courant d’une éventuelle reprise.

On a testé pour vous : le massage Thaï de la rue Rateau

Qui n’a pas rêvé d’un massage délassant après une journée de bricolage intensif ?
C’est motivée par cette promesse de bien être que je prend RDV au « salon de modelages Thaï traditionnel Thailandais » Wassana Wat Pho situé un peu avant le resto Le Cadran, au bout de la rue Rateau.

Le premier contact téléphonique est sympathique, on arrive à se faire comprendre :
« un massage d’une heure, a 18h » « Combien de personnes ? ma collègue est libre aussi » « Alors va pour deux personnes ! »

Farina, la gérante de l’établissement nous accueille chaleureusement dans un petit salon à l’éclairage tamisé, ou se diffuse une musique zen/orientale et une agréable odeur d’eucalyptus qui fait oublier qu’on a le nez qui pique a cause du printemps.
Elle nous présente ses diplomes de l’école Wat Po de Bangkok et nous choisissons, d’après photos, le type de massage que nous souhaitons.

Les types de massages proposés par Wassana Wat Pho :

  • Massage Thaï traditionnel > pression sur les méridiens, postures d’étirement, pétrissage musculaire…
  • Massage Thaï au pierres (chaudes) > des pierres de basaltes chauffées à la vapeur sont enduites d’huiles essentielles et appliquées le long du dos
  • Massage Thaï aux plantes (chaudes) > après un massage Thaï traditionnel, on dispose sur le corps des herbes aromatiques médicinales dans des poches en coton
  • Massage Thaï des pieds – réflexologie > massage des pieds jusqu’aux genoux, à l’aide des mains et d’un stick en bois
  • Massage Thaï aux huiles aromatiques (chaudes) > modelage du corps, plus soft que le massage thaï traditionnel, c’est celui-ci que nous choisissons.

Le massage s’effectue en slip, par les masseuses (habillées) aux mains professionnelles, sachant appuyer là ou ça fait du bien. Il est vivement conseillé de leur indiquer vos zones sensibles en début de séance, elles insisteront sur les noeuds les plus tenaces quitte à prolonger le massage de quelques minutes.

L’huile ne laisse pas une sensation désagréable sous les vêtements, et nous sortons légers et ravis après une tasse de thé à la menthe gentiment offerte.

Les tarifs :

Les tarifs vont de 20€ pour 20 minutes de massage du dos sur table (à tester après une journée de 8h devant l’ordi) jusqu’à 90€ pour 1h30 (Massage aux pierres chaudes ou méga combo Massage Thaï Traditionnel aux plantes + huiles chaudes). Un dépliant est en libre service sur la devanture.

Plus d’infos sur la page facebook du salon Wassana Wat Pho

On a testé pour vous : « L’Etna » pizzeria italiana

Un flyer dans nos boîtes aux lettres il y a quelques semaines nous intrigue, nous interpelle et nous nous interrogeons…. Samedi dernier, nous nous sommes enfin décidés à aller tester celle qui s’annonçait comme une « authentique pizzeria italienne ».

En réservant la table, première bonne surprise (quoi qu’anecdotique), un accent italien chantant au bout du fil! Ca s’annonce bien ;-). Nous voilà donc partis pour la rue Lépine, une petite rue pavillonnaire du quartier des 4R, derrière le Marché.

L’Etna, c’est bien ce que le flyer annonce, une pizzeria italienne vrai de vrai pur jus : des gens chaleureux à l’accueil, un pizzaiolo/patron italien qui cuit les pizzas en open space, une déco simple, un endroit propre, une véranda privatisable et une belle terrasse (qui fera notre bonheur cet été), des bons produits, des pâtes fraîches au déjeuner tous les jours. Lire la suite

On a testé pour vous : le compost avec PlaineCo

Composter est un moyen écologique et efficace de réduire le volume d’ordures ménagères collecté en traitant sur place, dans un composteur, la partie fermentescible des déchets. Cerise sur le gâteau, le résultat de ce procédé constitue un excellent engrais.

Prenons le cas de notre copropriété d’une cinquantaine de logements aux Quatre Routes à La Courneuve, qui a décidé de tenter l’aventure du compostage collectif en pied d’immeuble.

Un rapide sondage dans l’immeuble a permis de constater que les gens sont déjà sensibilisés à cette pratique, et qu’un bon nombre attendent simplement que la possibilité leur soit offerte pour s’y mettre !

Ça tombe bien, Plaine Commune incite au compostage en fournissant matériel et moyens humains. Pour composter, il faut un bio-sceau par logement (une petite poubelle en plastique pour récupérer les déchets fermentescibles) et un composteur (une grande boite posée sur le sol où les déchets seront compostés). Une courte formation est promise aux volontaires afin de bien comprendre les règles de base et les processus à l’œuvre dans le composteur.

Le composteur signé Plaine Commune.

Seulement voilà, obtenir de notre communauté d’agglomération qu’elle respecte ses engagements jusqu’au bout n’est pas chose aisée : alors qu’un composteur a été installé il y a déjà 6 mois dans le jardin collectif de l’immeuble, les bio-sceaux et la formation des habitants se font toujours attendre. Lire la suite

On a testé pour : Carrefour Drive Drancy

Pour ceux qui l’avaient raté, que cela n’intéresse pas ou qui s’en fichent, le Carrefour de Drancy Avenir a mis en place très récemment un système Drive.

Le principe : on commande ses courses sur internet, on choisit le créneau horaire qui nous convient pour aller récupérer ses petites affaires, une charmante employé de Carrefour nous les amène et nous charge même la voiture.

VERDICT

  • Un super accueil sur place.
  • Le service est rapide : on récupère ses courses en moins de 5 minutes.
  • Pas besoin de passer deux heures dans le magasin et en prime on évite de se laisser tenter par toutes les « promos » en cours.
  • Le seul vrai bémol :  le choix des produits, malgré 10.000 références annoncées, est encore un peu limité (aucun produit marque n°1, pas toutes les références marque Carrefour, peu de choix en produits de toilette, certains fruits-légumes finalement pas vendus par le magasin de Drancy).
  • Pas totalement convaincue que ce soit exactement le même prix qu’en magasin…
  • sans voiture et sans internet, c’est sûr que ça ne sert à rien ;-)

Mais pour faire un bon plein de la majorité des produits courants c’est tout de même super et cela fait gagner un temps précieux, occupé à faire autre chose (comme rédiger cet article!).

Plus d’infos sur le site web dédié : http://courses.carrefour.fr/accueil
Le Drive du Carrefour Drancy Avenir est accessible sur le parking à droite du centre commercial quand on le regarde de face.

 

Quoi de neuf ? (4) : Mazlum

Le restaurant Mazlum, avenue Jean Jaurès aux Quatre Routes

Le restaurant turc Mazlum, proche de la Société générale, avenue Jean Jaurès, s’est refait une beauté cet été à l’occasion d’un changement de gérant (mais cela reste dans la famille et une partie du personnel est demeuré le même).

La cuisine a été modernisée et la salle totalement refaite. Les menus et les prix n’ont pas changé. Comptez 4€ pour un sandwich merguez-frites et 5€ pour un sandwich kebab-frites 5,50€ pour la brochette agneau et u peu plus pour un service sur assiette. Le service reste rapide et l’hygiène soignée.

Mazlum en personne aux fourneaux !

Le petit moins : le pain qui était fait sur place est maintenu livré par un fournisseur.

Le petit plus : le thé gratuit sur demande.

A quelques pas de là, le restaurant rapide « Baït Burger » a changé d’enseigne  après une année d’activité et est devenu « Best food ».  Nous attendons vos avis.

Quoi de neuf ? (1) : Pizza Pascal

Cette note inaugure une série de quelques articles sur ce qui a changé cet été dans la vie commerciale du quartier.

Pascal dans son nouveau camion.

Avec la rentrée, c’est le retour de « Pizza Pascal » qui propose plusieurs fois dans la semaine ses pizzas à emporter. Mais cette fois, dans un camion tout neuf. En effet, son « laboratoire » (le lieu où il prépare ses produits) est maintenant plus éloigné que l’ancien à Aubervilliers, ce qui a rendu nécessaire un camion plus moderne pour parcourir cette distance.

Ce qui n’a pas changé en revanche, c’est l’authentique feu de bois pour cuire la pizza et le sourire de Pascal et sa collègue. Rendez-vous en soirée place du 8 mai 1945.

On a testé pour vous : La Mamounia

Cela faisait longtemps que l’on attendait… voici enfin une petite critique de La Mamounia, le restaurant marocain situé avenue PVC. On peut – d’après quasi tous les avis – y rentrer sans crainte d’être déçus.

Séverine nous écrit :
« On aime dans le quartier : un bon petit resto ou vous pourrez déguster tajines ou couscous variés pour les grosses faims ou quelques bricks-salade pour les appétits plus légers. Accueil sympa, service attentionné, ambiance dans un décor oriental, très bon rapport qualité prix. La Mamounia est à partager en famille ou entre amis sans modération. »

La Mamounia
25 avenue Paul Vaillant-Couturier
01 48 36 35 35
Restaurant de spécialités marocaines, servies dans un cadre traditionnel. 2 salles.
Horaires du service : de 12h à 15h et de 18h30 à 23h.
A la carte de 16 à 32 euros.

Plus de critiques de ce restaurant > http://dismoiou.fr/p/fra/la-courneuve/Z7PzUD/la-mamounia