L’eau à la bouche

Le sujet refait surface dans les médias ces dernier jours à la faveur de la vague de chaleur. Citée par Le Parisien, la maire d’Aubervilliers s’est emportée pendant une conférence de presse organisée par les élus des communes touchées par l’ouverture sauvage des bouches à incendie :

« Je ne veux pas croire qu’il n’y a pas de solution technique et que personne ne soit capable de sécuriser un simple robinet »

Et si, dans certaines conditions, ouvrir les bouches à incendie était autorisé ?

Dans les grandes villes des États-Unis, cette pratique est entrée depuis longtemps dans les mœurs Elle est si courante qu’elle est régulièrement mise en scène au cinéma, comme dans Do the right thing :

Après tout, quel mal y a t-il à se payer une bonne tranche de rigolade tout en se rafraichissant ?

Cette pratique est illégale à New-York aussi. Mais plutôt que de l’interdire, la ville a pris acte de son bien fondé et s’est adaptée au besoin des habitants de se rafraichir.

Le « sprinkler », sorte de gros  bouchon percé, transforme les bouches à incendie potentiellement dangereuses et dévastatrices en fontaines temporaires, inoffensives et ludiques. C’est la régie municipale de l’eau qui se charge de faire la promo de ce dispositif. Il est gratuit et il peut être demandé par n’importe quelle personne majeure à la caserne locale.

D’après le récit de ce père de famille, sa mise en œuvre est facile. Le dispositif est un véritable aimant à gamins et il permet de faire connaissance avec ses voisins !

Enfants jouant devant une bouche à incendie ouverte par la Police Athletic League, The Bronx, New York, 1960.

L’année passée un dispositif similaire au sprinkler avait été présenté, conçu par un ingénieur et fabriqué par les lycéens d’Aubervilliers et de de La Courneuve. Il avait pour vocation de se développer sur l’ensemble du territoire de Plaine Commune et de la Région.

Une canicule plus tard, que sont donc devenus cette belle ambition et ce chouette projet local ?

 

Une réflexion au sujet de « L’eau à la bouche »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>