Marché de dupes aux Quatre-Routes : un service public peut en gâcher un autre.

L’Association des Citoyens des 4 Routes continue de s’intéresser à la gestion du marché d’approvisionnement de La Courneuve. Dans les articles précédents, nous avons documenté ses effets sur la vie des riverains et démontré l’inertie des responsables politiques locaux.
Mais cette situation a des répercussions au delà de la vie du marché et perturbe également les missions de transport public de la RATP.

L'affiche qui averti les voyageurs à l'arrêt La Courneuve - 8 Mai 1945.

L’affiche qui avertit les voyageurs à l’arrêt La Courneuve – 8 Mai 1945.

Des voyageurs qui attendent les bus des lignes 152 et 173 qui ne passeront pas. La scène se répète plusieurs fois par semaine à l’arrêt 8 mai 1945 – La Courneuve. Rares sont ceux qui ont vu l’affichette qui indique qu’en raison du marché, cet arrêt n’est pas desservi.

Un bus de la ligne 152 empruntant le souterrain pour éviter le PDU du 8 mai 1945 !

Un bus de la ligne 152 empruntant le souterrain pour éviter l’arrêt du 8 mai 1945 un jour de marché.

Le 152 ne dessert plus la place du 8 mai 1945 afin d’éviter d’être bloqué dans les embouteillages.

En rouge les arrêts et les correspondances non desservis par le 152 les jours de marché.

En rouge l’arrêt et les correspondances non desservis par le 152 les jours de marché.

Le 173 voit son terminus avancé au Fort d’Aubervilliers, et ne dessert plus les trois derniers arrêts de son itinéraire habituel.

En rouge les arrêts et les correspondances non desservis par le 173 les jours de marché.

En rouge les arrêts et les correspondances non desservis par le 173 les jours de marché.

Les voyageurs de ces deux lignes, subissent des temps de trajets rallongés. Pour les personnes à mobilité réduite, ou accompagnées d’enfants en bas âge avec poussette, certaines correspondances deviennent impossibles avec la ligne 1 du tramway, la ligne 7 du métro et les lignes de bus 607, 609, 610 et 611. Et que dire de l’absence de desserte locale ? Lire la suite

Marché de dupes aux 4 Routes (Les bases)

L’Association des Citoyens des 4 Routes souhaite que le marché de La Courneuve retrouve une gestion normale et un fonctionnement pacifié. Pour des raisons qui demeurent inconnues, les responsables politiques locaux, MM Gilles Poux et Stéphane Troussel peinent à user des moyens et du pouvoir dont ils disposent pour réhabiliter ce service public.
Grâce à ce mode d’emploi, l’AC4R veut les aider à passer à l’action!

NOCTURNE

Ça commence très tôt, avant même le dernier métro, les livraisons commencent. Sans considération pour le sommeil des riverains, dès 1 heure du matin, manœuvres, grincements de hayons, transpalettes qui raclent : des poids lourds abandonnent  aux noctambules et aux rongeurs plusieurs tonnes de marchandises sur le trottoir pendant des heures. Pourtant le règlement est clair : ces opérations de déballage ne devraient pas avoir lieu avant 5 heures.

Extrait de l’Article 3-b du Règlement du marché

Cette situation n’est pas conforme aux règles élémentaires d’hygiène alimentaire. Et pourtant, depuis 2011 elle est récurrente sur le marché de La Courneuve.

Lire la suite

Mission Caracas !

Le compte-rendu du Conseil municipal du 30 septembre dernier nous apprend que la Ville de la Courneuve a adhéré à une association nommée le Laboratoire International pour l’Habitat Populaire (LIHP).

Extrait du compte rendu

Extrait du compte-rendu du Conseil municipal du 30 septembre 2015

Dans un billet intitulé Mission Carracas, l’association relaie sur son blog une escapade d’une semaine au Venezuela à laquelle participaient une petite délégation de la mairie de La Courneuve.

Mmes Corinne Cadays-Delhome, et Marjolaine Mock Joubert, respectivement 6ème adjointe et collaboratrice du Maire de La Courneuve, ont assisté au séminaire international « Villes écosocialistes: du développement durable à la révolution urbaine » co-organisé par l’association dans la capitale vénézuélienne. Lire la suite

Marché de dupes aux Quatre-Routes «Une situation compliquée»

Mardi 3 novembre dernier, le comité de voisinage « Quatre-Routes Rateau » a été l’occasion d’aborder une nouvelle fois la situation du marché des Quatre-Routes de La Courneuve.

Nous avons à maintes reprises évoqué ici la gestion déplorable de ce service public comparée aux engagements formalisés dans le contrat de Délégation de Service Public et dans le Règlement général du Marché. Deux documents que s’est procurée l’Association des Citoyens de 4 Routes (AC4R) et qui sont désormais accessibles aux habitants de La Courneuve.

Vente à la sauvette avenue Paul Vaillant Couturier un jour de marché

Vente à la sauvette avenue Paul Vaillant Couturier un jour de marché

RAPPEL À L’ORDRE

Nous ne nous attarderons pas sur l’omniprésence des vendeurs à la sauvette, contre lesquels seule la Police Nationale est compétente. Nous nous contenterons de rappeler à M. Stéphane Troussel, Adjoint aux Finances de La Courneuve, Président du Conseil Départemental, proche du Président de l’Assemblée Nationale et secrétaire national à la décentralisation du parti au pouvoir, qu’il pourrait pour une fois faire profiter notre ville, une des plus pauvres de France, de sa situation politique pour agir en sa faveur afin qu’elle dispose enfin d’effectifs de police décents

Des piétons qui cheminent sur la chaussée de l'exRN2 un jour de marché

Les piétons forcés de cheminer sur la chaussée de l’exRN2 un jour de marché

SURDITÉ OU MÉPRIS ? 

Lors de la réunion, les riverains ont une nouvelle fois listé tous les problèmes causés par le marché, problèmes déjà relayés à maintes reprises auprès des représentants de la ville: difficultés à circuler et à rentrer chez soi, les dégradations des espaces publics (plantations, mobiliers urbains) ou privés (halls et façade des immeubles, entrées des maisons et des garages, etc.)

Devant l'entrée du marché de La Courneuve un dimanche soir

Devant l’entrée du marché de La Courneuve un dimanche soir

Ils ont aussi rappelé leur exaspération face à l’état dans lequel les abords de la Place du 8 mai 1945 sont laissés chaque jour de marché, où sont abandonnés sac, emballages, cartons et cintres qui doivent attendre la fin de journée, et parfois même le lendemain pour être ramassés par les équipes de nettoyage.

Tous ces témoignages des habitants du quartier, et plus particulièrement ceux des riverains évoquent une aggravation sans précédent de la situation. Lire la suite

Présentation du projet HLM Rue du Président Wilson

Mercredi  21 octobre à 18h, le maire invite les habitants de rues Président Wilson, Lavoisier, Lamartine, Franklin et Marcelin Berthelot à une présentation du projet de construction HLM sur l’ancien terrain des Cotti.

Voici en rouge la parcelle en question. Elle fait partie d’une zone UA (en jaune), essentiellement pavillonnaire (max R+3). Pour plus d’info sur le PLU, rendez-vous ICI
zonage-UA

A quoi va ressembler cette construction quand le PLU actuel permet de monter jusqu’à R+5 ? Quel PLU s’appliquera pour cette construction ?

Réponse mercredi 18h à l’école Angela Davis !

Le data center se prend un premier râteau !

En janvier 2013, les bizarreries du calendrier de l’installation rue Rateau du data center de la société Interxion attiraient déjà l’attention de l’Association des Citoyen des 4 Routes (AC4R). A l’époque nous indiquions :

Si le dépôt de fioul s’enflammait les riverains auraient chaud aux fesses. Mais la probabilité que cela arrive est considérée comme très faible…
La probabilité que l’enquête publique lancée il y a quelques jours seulement change quoi que ce soit est également très faible : les cuves de fioul et les groupes électrogènes sont installés, et le data center fonctionne déjà depuis juin dernier.

Pendant l’été 2014, Mediapart publiait une enquête en trois parties sur « L’envers des data centers ». Nous avions eu l’autorisation d’en reproduire le premier article, Ordiland en Seine-Saint-Denis. Son auteur, Jade Lindgaard, mettait en lumière le cas du data center de la rue Rateau et racontait s’être confrontée au silence de Gilles Poux et de Fabrice Coquio, respectivement maire de La Courneuve et PDG d’Interxion.

Extrait du journal municipal Regard n°371

Extrait du journal municipal Regard n°371, décembre 2012.

En janvier 2015, le Toxic Tour Détox 93 passait par La Courneuve. Objectif: montrer la pollution pour mieux lutter contre, et donc présenter au public ces entrepôts qui abritent les serveurs informatiques qui font tourner internet. La promenade urbaine citoyenne organisée à La Courneuve a porté ses fruits : Lire la suite

1er Comité vélo local à La Courneuve

ComiteVeloLocalCourneuve

En bon cycliste, l’AC4R y sera !

Bonjour, 

En partenariat avec Plaine Commune, la Ville de la Courneuve souhaite créer une instance de concertation dans le but d’assurer la place du vélo en ville dans toutes ses composantes (un mode de déplacement quotidien et de loisirs, un outil de développement touristique, une pratique sportive), d’améliorer ses déplacements, et de promouvoir ses atouts en termes de santé, d’environnement.

Le comité vélo pourrait avoir des objectifs comme indiqués dans le livre blanc du comité de promotion du vélo à savoir : 

- Urbanisme et vélo : développement des parcs à vélo, lutte contre le vol, aménagement de pistes cyclables, lien avec les zones 30
- Le statut du vélo et du cycliste : évolution des règles de circulation (avec le tourné à droite), sensibilisation à la pratique du vélo en toute sécurité…
- la santé et le vélo : mettre en avant les bienfaits du vélo sur la santé
- tourisme et vélo : participer à des actions en direction du territoire (fête du vélo) …

 Il est proposé que le comité vélo soit composé d’élus municipaux, d’associations, d’habitants, d’instances de démocratie participative (conseil des sages, conseil communal des enfants) et de services municipaux et communautaires (mobilité urbaine, environnement, démocratie participative, voirie). Il pourrait se réunir trimestriellement.

Si vous êtes intéressés par le sujet, nous proposons une première réunion de lancement le mercredi 15 avril à 18h30 à la Maison de la citoyenneté (33 avenue Gabriel Péri).   

Cordialement.

Le Service Démocratie participative et vie associative.

Îlot du marché : de la concertation à la consternation.

Le projet d'aménagement de l'ilot du marché aux Quatre Routes.

Le projet d’aménagement de l’ilot du marché aux Quatre Routes.

Présenté mercredi dernier aux habitants du quartier, voilà enfin dévoilé le fameux projet d’aménagement de l’îlot du Marché des Quatre Routes !

Par pure politesse, les commentaires et les questions des Courneuviens présents lors de cette soirée ont été écoutés:

Mais l’heure n’était pas à la discussion, car le projet est bel est bien ficelé, et cela soit-disant en concertation avec les habitants.

Et c’est ce dernier point qui nous interroge très fortement. Car si nos élus estiment que les Courneuviens ne sont dotés, ni de mémoire, ni de bon sens, ni de goût, intéressons-nous à ce qu’il nous reste : nos droits.

CONCERTÉS A L’INSU DE NOTRE PLEIN GRÉ ?

Le Dossier d’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique indique à propos du projet:

Extrait de la page 2 du Dossier d’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique

Les habitants et les associations du quartier seraient donc associés depuis des années à un projet qu’ils n’ont découvert que la semaine dernière? Ça ne serait pas la première fois (voir les cas de l’école Angela Davis et du square Guy Moquet).

Déjà en juin 2011, nous alertions ici les habitants du quartier, car contrairement à ce qui figure ci-dessus, il n’a jamais été question de concerter qui que ce soit. Lire la suite

Marché de dupes aux Quatre-Routes (On ne lâche rien)

Cela fait maintenant 8 mois que l’Association des Citoyens des 4 Routes (AC4R) a commencé à secouer le cocotier du marché, dans l’indifférence totale des élus locaux.

L’expérience quotidienne du marché nous a convaincu que l’extension de 64% de son périmètre entraîne pour les riverains : des risques, des restrictions de stationnement disproportionnées et des nuisances accrues.

L’Association des Citoyens des 4 Routes (AC4R) a donc demandé au Tribunal Administratif l’annulation de l’arrête du 13 novembre 2014 portant nouveau règlement du marché des Quatre Routes.

Jour de marché aux 4 Routes à La Courneuve en 1933 – extrait de l’expo SuperPoses de l’AC4R

Jour de marché aux 4 Routes à La Courneuve en 1933 – extrait de l’expo SuperPoses de l’AC4R

DEUX ACTIONS EN JUSTICE ENTREPRISES PAR L’AC4R

1. Un référé administratif le 12 janvier 2015.
Cette première action au fond est obligatoire et son délai est très long. Elle précède la deuxième action :

2. Un référé suspension le 26 janvier 2015.
C’est une action dont le délai est très court et qui ne statue que sur caractère urgent de l’action. Lire la suite